Quels compléments alimentaires pour avoir une belle peau ?
Quels compléments alimentaires pour avoir une belle peau ?
Quels compléments alimentaires pour avoir une belle peau ?

Partager

Quels compléments alimentaires pour avoir une belle peau ?

- Écrit par Erika Fogeiro

Il faut se rendre à l’évidence, nos modes de vie ont radicalement changé ces dernières années. Chaque jour, notre organisme est soumis à de multiples agressions extérieures.

La pollution atmosphérique, les variations de températures, l’exposition aux UV (même lorsque le soleil n’est pas au rendez-vous), l’air conditionné ou encore le chauffage. À ces agressions s’ajoutent parfois les effets d’un mode de vie intense, d’un manque de sommeil, d’un stress émotionnel ou encore d’une alimentation dénutrie. Autant de facteurs qui dérèglent notre organisme et ne lui permettent plus de toujours fonctionner de manière optimale.

Chaque jour de perturbation est à l’origine de dommages cellulaires qui, à la longue, peuvent avoir un impact important sur notre bien-être cutané. Et pour cause, la peau est le premier organe du corps humain. En première ligne face aux agressions que nous subissons quotidiennement, seul organe entièrement visible, elle est le moyen principal d’expression de notre organisme

Le résultat ?
Une peau changeante, déséquilibrée, déshydratée mais avec des imperfections ou des rougeurs, un teint plus terne voir même parfois, une accélération du vieillissement cutané.

L’objectif des compléments alimentaires pour la peau est de proposer une alternative ou de compléter les routines beauté et bien-être déjà existantes, agissant principalement en surface. Il s’agit d’un complément intérieur qui vient soutenir votre routine beauté extérieure.

Mon deuxième paragraphe

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

On peut définir les compléments alimentaires comme des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés.

Ils ne visent pas seulement à pallier des carences mais également à stimuler certains mécanismes de l’organisme, comme par exemple le renouvellement cellulaire, afin d’avoir un impact sur notre quotidien et sur notre bien-être global.

Ainsi, il ne faut pas considérer les compléments alimentaires comme des médicaments ou des éléments qui se substitueraient à une alimentation saine et équilibrée, mais plutôt comme un plus qui permet d’améliorer le fonctionnement et les performances de notre organisme.

Au-delà de cette approche de supplémentation de la nutrition, l’objectif de ces compléments est donc d’améliorer le corps de l’intérieur, afin de lui permettre de fonctionner de manière optimale : le complément alimentaire doit faire partie intégrante de notre routine bien-être et beauté. C’est notamment cette approche qui est défendue par ce que l’on appelle la nutricosmétique : cette dernière englobe l’ensemble de l’offre compléments alimentaires ayant une action relative à la beauté.

Quel est le meilleur complément alimentaire pour mon type de peau ?

Il existe quatre grands types de peau : peau normale, sèche, grasse ou mixte, qui ont chacun leurs spécificités et leurs besoins.

S’il est primordial de connaître son type de peau avant de choisir sa routine beauté – qu’elle soit intérieure ou extérieure – il est tout aussi important de savoir reconnaitre l’état de sa peau.

Contrairement au type de peau qui correspond à la nature biologique de celle-ci, les états de la peau peuvent varier tout au long de la vie en fonction de différents facteurs internes et externes.

On distingue trois états : la peau sensible, la peau déshydratée et la peau mature, qui vont se greffer à votre type de peau et qui peuvent se combiner les uns aux autres. Sans oublier le cas particulier des imperfections qui peuvent être à la fois liées de manière intrinsèque au type de peau mais aussi à l’état de notre peau à un moment donné, en fonction de notre mode de vie. Il est ainsi tout à fait possible d’avoir à la fois une peau mixte et déshydratée présentant des imperfections.

Pour maximiser l’effet de prise des compléments alimentaires, il est donc nécessaire d’identifier et de comprendre son type de peau, l’état de sa peau à un moment donné et les mécanismes qui les déclenchent où les aggravent.

En effet, pour nous aider à résoudre les déséquilibres de notre organisme, les compléments alimentaires utilisent des ingrédients qui n’auront pas la même action suivant que l’on a une peau sèche ou grasse avec des imperfections, une peau déshydratée, une peau mature ou encore le teint.

Facultatif, par exemple : descritpion courte de l’image

Il existe quatre grands types de peau : peau normale, sèche, grasse ou mixte, qui ont chacun leurs spécificités et leurs besoins. 

S’il est primordial de connaître son type de peau avant de choisir sa routine beauté – qu’elle soit intérieure ou extérieure – il est tout aussi important de savoir reconnaitre l’état de sa peau.

Contrairement au type de peau qui correspond à la nature biologique de celle-ci, les états de la peau peuvent varier tout au long de la vie en fonction de différents facteurs internes et externes.

On distingue trois états : la peau sensible, la peau déshydratée et la peau mature, qui vont se greffer à votre type de peau et qui peuvent se combiner les uns aux autres. Sans oublier le cas particulier des imperfections qui peuvent être à la fois liées de manière intrinsèque au type de peau mais aussi à l’état de notre peau à un moment donné, en fonction de notre mode de vie. Il est ainsi tout à fait possible d’avoir à la fois une peau mixte et déshydratée présentant des imperfections.

Pour maximiser l’effet de prise des compléments alimentaires, il est donc nécessaire d’identifier et de comprendre son type de peau, l’état de sa peau à un moment donné et les mécanismes qui les déclenchent où les aggravent.

En effet, pour nous aider à résoudre les déséquilibres de notre organisme, les compléments alimentaires utilisent des ingrédients qui n’auront pas la même action suivant que l’on a une peau sèche ou grasse avec des imperfections, une peau déshydratée, une peau mature ou encore le teint.

Erika Fogeiro, fondatrice

Un complément intérieur qui vient soutenir votre routine beauté extérieure.

Les acides gras essentiels (AGE) : Parfait pour faire disparaître ces symptômes et nourrir la peau en profondeur

Présents dans les membranes de nos cellules, ils contribuent à hydrater la peau et sont responsables de son élasticité et de sa souplesse. Ils sont qualifiés d’essentiels car ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, bien que ce dernier ne puisse pas les synthétiser. Il est donc nécessaire de les absorber par le biais de l’alimentation ou de compléments alimentaires.

Les caroténoïdes et le bêta-carotène : pour retrouver un teint lumineux

Le bêta-carotène est l’un des caroténoïdes les plus connu. Il s’agit d’un pigment naturel présent dans les plantes et qui donne aux fruits et légumes leur couleur orangée. Il est également connu sous le nom de Provitamine A, puisqu’il est l’un des précurseurs de cette dernière.

Grâce à son action sur la synthèse de la mélanine, responsable de la pigmentation naturelle de la peau et de la protection contre les UV, il permet de redonner de l’éclat au teint tout en protégeant la peau.

Par ailleurs, c’est un antioxydant très puissant qui permet de lutter contre l’action des radicaux libres et donc contre le vieillissement cellulaire.

J’ai des imperfections : comment m’en débarrasser ?

Acné, boutons, points noirs, pores dilatés…Autant d’imperfections dont on aimerait se débarrasser afin de retrouver une peau saine, plus lisse et nette.

Facultatif, par exemple : Credit photographe de l'image

L’acide hyaluronique : pour repulper sa peau et l'hydrater de l’intérieur.

Cette molécule présente naturellement dans l’organisme, et notamment dans la peau, fonctionne comme une éponge. Elle est capable de capter et de retenir jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau, ce qui lui permet de prévenir la déshydratation et d’apporter souplesse et confort à la peau. En comblant les espaces entre les cellules de la peau elle permet de lui redonner un aspect lisse et élastique en réduisant les rides et ridules.

La vitamine C : pour lutter contre les effets de l’âge et le relâchement cutané

Cette vitamine permet de stimuler la formation du collagène puisqu’elle est essentielle à sa synthèse. Il est également possible de prendre des compléments alimentaires à base de collagène. Cependant, il faut savoir que la seule source existante de collagène  est une protéine animale, provenant du bœuf ou d’arrêtes de poissons. Par conséquent, elle ne conviendrait pas forcément à une alimentation vegan ou végétarienne.

Facultatif, par exemple : descritpion courte de l’image

Facultatif, par exemple : descritpion courte de l’image

La vitamine C : pour lutter contre les effets de l’âge et le relâchement cutané.

Cette vitamine permet de stimuler la formation du collagène puisqu’elle est essentielle à sa synthèse. Il est également possible de prendre des compléments alimentaires à base de collagène. Cependant, il faut savoir que la seule source existante de collagène est une protéine animale, provenant du bœuf ou d’arrêtes de poissons. Par conséquent, elle ne conviendrait pas forcément à une alimentation vegan ou végétarienne.

Cependant, il faut savoir que la seule source existante de collagène est une protéine animale, provenant du bœuf ou d’arrêtes de poissons. Par Cependant, il faut savoir que la seule source existante de collagène est une protéine animale, provenant du bœuf ou d’arrêtes de poissons. Par .

Ma peau se relâche : comment la retendre, la raffermir ?

  • A partir de 25 ans, la synthèse naturelle de collagène diminue
  • A 50 ans, la plupart des individus ont perdu 50% du collagène de leur peau
  • Cette diminution progressive entraîne l’apparition des premières rides
  • Cette protéine, présente dans toutes les structures du corps, est responsable de la cohésion des tissus et assure la résistance de notre peau à l’étirement.
  1. A partir de 25 ans, la synthèse naturelle de collagène diminue
  2. A 50 ans, la plupart des individus ont perdu 50% du collagène de leur peau
  3. Cette diminution progressive entraîne l’apparition des premières rides
  4. Cette protéine, présente dans toutes les structures du corps, est responsable de la cohésion des tissus et assure la résistance de notre peau à l’étirement.